Amboise : l’empereur Charles-Quint échappe de peu à la mort !

/ Le saviez-vous ? / / Touraine /

Il faisait nuit en cette soirée du mois de décembre 1539 quand l’empereur Charles-Quint arriva à Amboise. Parti d’Espagne, il traversait la France pour se rendre aux Pays-Bas afin de mater la révolte de la ville de Gand.

Pour monter au château, le cortège impérial emprunta la rampe de la grosse tour du sud (tour Heurtault) dont les murs étaient recouverts de tentures et qui était éclairée par une multitude de torches et de flambeaux.

Alors que Charles-Quint se trouvait à mi-chemin de la tour, des torches mirent le feu aux tentures : «La fumée fut si grande…qu’on fut en grand doute que l’empereur ne fut étouffé et chacun tâchait de se sauver pour éviter le danger. » (Martin du Bellay)

Heureusement, il y eut plus de peur que de mal et Charles-Quint réussit à rejoindre François 1er qui l’attendait dans le jardin du château.
Rendu furieux par cet incident qui aurait pu être dramatique, le roi de France voulut connaître les responsables de l’incendie afin de les faire pendre, mais l’empereur, magnanime, demanda leur grâce et l’obtint !

Le lendemain, le cortège impérial reprenait la route pour Blois et Chambord où Charles-Quint resta trois jour avant de poursuivre son voyage.