Chronique littéraire d’Armelle Fontaine, élève de 3ème

/ Chroniques littéraires /

Talons aiguilles et chapeau de paille

Qui aimerait se retrouver avec sa vieille tante, à la campagne, lorsqu’on a tout ce qu’il nous faut à la ville ? Peut-être une fille qui vient de se faire quitter par son mec, qui ne peut plus payer son appart, et qui veut faire plaisir à ses parents ? Voilà comment ce livre commence ! On pourrait croire que l’on a à faire à une fille, égoïste, lunatique qui se fout de la face du monde ! C’est sûrement l’impression que l’on a au début de notre lecture. Une jeune fille qui a décidé d’habiter sur une autre planète, en laissant tous les inconvénients de la vraie vie, loin derrière elle. Malheureusement, le retour sur la terre ferme est parfois difficile et douloureux, lorsqu’on se retrouve confronté à soi-même et à ses remords.  Mais au fur et à mesure, on découvre une facette de notre héroïne, bien malheureuse, qui se maudit pour son égoïsme qui la détruit.

J’ai beaucoup aimé ce livre car il montre que nous sommes toutes de belles et bonnes personnes, lorsque nous le voulons. L’écriture est vraiment « hypnotisante » : on se retrouve embarqué dans un univers peu probable avec des personnages ayant peu de points communs. Mais sur un malentendu, leur histoire forme un récit embarquant. À chaque chapitre, on est confronté à de nouveaux rebondissements, qui changent le cours de l’histoire, d’une manière douce et entraînante. Ce livre m’a prouvé encore une fois que l’égoïsme est un mauvais défaut -oui, c’est vrai, ça tout le monde le sait- mais aussi que ce défaut détruit des personnes qui ne voient plus toute la vérité en face, à cause de leur obsession pour elles-même. Il montre aussi qu’une ou plusieurs bonnes rencontres peuvent changer une vie, mais qu’une mauvaise peut tout gâcher. À travers la personne d’Amandine/Amanda, on découvre la campagne du Berry, où elle se retrouve en face du pire comme du meilleur…

Si un jour je devais conseiller ce livre à une personne, je dirais, qu’il conviendrait bien à un adolescent qui est encore à la recherche de sa personnalité, qui erre entre différents profils. Je pense qu’il pourrait aussi plaire à de jeunes adultes, qui se mettront sûrement à la place d’Amandine/Amanda, avec ses problèmes un peu inhumains, mais un grand cœur, toujours là pour les autres, malgré une personnalité de feu.

UN ROMAN DE MAUD BRUNAUD
AUX ÉDITIONS MARIVOLE
16€

Disponible sur www.bouquine.org et dans toutes les bonnes librairies.