La Touraine à l’heure de la télé !

/ Société / / Touraine /

Aujourd’hui, en Touraine comme ailleurs, la télévision a investi chaque maison, chaque appartement, et est devenue un élément indispensable de la vie de chacun. Elle fait tellement partie de notre environnement quotidien qu’on oublie que cette étrange lucarne ouverte sur le monde n’est apparue que depuis quelques décennies.
En effet, jusqu’à la fin des années « cinquante », la télé restait encore une curiosité, un luxe réservé à quelques privilégiés. Le 31 décembre 1959, on ne comptait qu’un millier de postes dans tout le département.

Tout va brusquement s’accélérer avec la mise en service, au début de 1960, du relais de Mayet dans la Sarthe : à la fin de cette année-là, la Touraine comptait 4900 téléviseurs ! Une progression spectaculaire !

Le mouvement était lancé et ne s’arrêtera plus. Le seuil des 10000 postes était franchi en janvier 1962, ce qui représentait déjà un poste pour 35 habitants et plaçait l’Indre-et-Loire au 43 ème rang des départements français (soit juste dans la moyenne nationale).
En même temps, la qualité de la réception s’améliorait. En décembre 1963, un réémetteur avait été installé à Loches afin d’ « arroser » la ville encaissée dans la vallée de l’Indre. L’année suivante,à Tours, un relais TV, sorte d’antenne de 12 m de hauteur, était posé au Sanitas, au sommet de la plus haute tour de la ville (71m).
En mars 1964, avec 27000 postes en service (soit un poste pour 13 habitants), l’épidémie télé-maniaque atteignait l’ensemble des Tourangeaux, même si, à cette époque, ils ne recevaient qu’une seule chaîne et, pour leurs émissions régionales, devaient regarder un programme qui associait leur province à celles du Maine et du Perche.
La seconde chaîne arrivera le 15 juillet 1967 mais sa réception, au début, demeurait souvent défectueuse. Elle s’améliorera lorsque l’ORTF implantera, à la fin de 1969, une immense antenne de 200 mètres de hauteur sur le coteau de Chissay-en-Touraine. Cela permettra de recevoir, en même temps, la télévision en couleurs…à condition d’acheter de nouveaux postes !

B.B