L’arrivée des « grandes surfaces » à Tours

/ Société / / Touraine /

Tours fut la première ville de la région Centre, et une des premières villes en France, à voir s’ouvrir, au mois de novembre 1961, un « super marché ». Selon la définition de l’époque, il s’agissait d’un vaste libre-service situé au centre ville, place du maréchal Leclerc, réservé uniquement à alimentation.

Le premier vrai « super-marché » (selon la définition actuelle) vit le jour sept ans plus tard sur la commune de Chambray, à l’angle de la route Nationale 10 et de la Nationale 143 (route de Loches), le « Suma-Lefroid ».
Ce « super- magasin », comme on l’appelait alors, avait été créé en commun par les Docks de France et les Grands Magasins Lefroid. Il offrait environ 5000 m² de surface de vente dont 4000 m² au rez-de-chaussée en libre service intégral, et un parking de 1250 places. A côté, un « centre d’affaires » regroupait une vingtaine de commerces traditionnels, une banque, un snack, un bureau de poste…

Pour son inauguration, les 16, 17 et 18 mai 1968, de nombreuses vedettes du moment avaient été conviées : Annie Cordy, Mick Micheyl, Roger Couderc, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, Nicoletta, Tanguy et Laverdure (héros des « Chevaliers du Ciel », célèbre feuilleton télévisé)…
Malheureusement pour les organisateurs, en ce mois de mai 68, l’attention des Tourangeaux était retenue par d’autres événements…
L’année suivante, le jeudi 5 juin 1969 ; c’est le centre commercial de la Petite-Arche au nord de Tours qui ouvrait ses portes et ses 28000 m² de surface de vente !

B.B