Le gâteau mollet ardennais

/ Ardennais / / Folklore /

Ce gâteau ressemble au kougloff alsacien (ou kougelhof… il existe diverses orthographes) mais quand on le déguste, on voit bien que ce n’en est pas un…
Il doit bien y avoir une raison à cela… Cette grosse brioche moelleuse, que l’on a appelé autrefois gâteau à la royale, ce qui dit bien ce que ça veut dire, a été amenée, dit-on, après 1870, par des Alsaciens qui ne voulaient pas devenir Allemands et désiraient rester Français. Cela explique sans doute la forme… car ils ont aussi amené leurs moules à kougloff… mais nullement la texture…

Il doit bien y avoir un jour un pâtissier qui a ajouté quelque chose pour différencier cette pâtisserie du célèbre gâteau alsacien… Et si la Champagne et les Ardennes se disputent la paternité de cette brioche, il faut reconnaître que ce sont les Ardennes qui la célèbrent le mieux, si bien qu’on parle le plus souvent de gâteau mollet ardennais et qu’il existe une confrérie du gâteau mollet.

Une chose est sûre : quand on le voit, gros, joufflu… enfin c’est une image… la croûte d’un beau doré bien régulier, l’eau doit vous monter à la bouche… Et on n’en est qu’au stade visuel… Quand on le touche, délicatement, et qu’on n’a pas peur de se tacher les doigts, on sent ce moelleux car la croûte est souple et douce. Mais le meilleur moyen de l’apprécier est encore de le manger… Si, si, je vous l’assure…

Rien d’étonnant à cela, on n’y met que des bonnes choses… de la farine et du beurre en quantité égale, 3 œufs entiers, une cuillerée à soupe de sucre fin, une pincée de sel, 20 g de levure fraîche. On remue délicatement le tout, pas n’importe comment.. on verse la pâte dans un moule côtelé en terre vernissée, on laisse le tout lever deux heures dans un endroit chaud, près du four par exemple, puis on l’enfourne avec mille précautions, un peu plus d’une demi-heure de cuisson, sortir du four et laisser refroidir un peu. Et bon appétit !
(Vous trouverez la recette dans des livres de cuisine des Ardennes…)

Gâteau de toutes les fêtes ardennaises, il se sert en plus du dessert avec le café.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !