Le saut du diable, légende de Haute-Loire

/ Auvergne / / Le saviez-vous ? /

Dans les gorges de la Loire, deux creux sont réunis par une rigole à la face supérieure d’une roche adhérente aux vastes rochers à pointes aigues et comme crénelées que le peuple appelle le château des Sarrasins. C’est un lieu sinistre et hanté : ami des païens, le démon les visitait souvent. Un jour, ils se brouillèrent et le démon essayant, contre leur volonté, de franchir la Loire qui le séparait du château, lança du haut d’une roche son coursier qui le précipita dans le fleuve. Serait-ce en l’honneur de la légende ou dans tout autre but qu’on a gravé artistement en creux un fer à cheval sur une autre roche située au bord de la Loire, à cinq mètres au-dessus de son lit ? Le peuple n’hésite pas à expliquer cette dernière empreinte : il l’appelle le Fer du Diable.