Les Maisons Fortes dans les Ardennes

/ Ardennais / / Folklore /

La ligne Maginot fut construite dans les années 1920-1930 afin de protéger la France contre une nouvelle agression allemande. On sait ce qui en advint… mais ce n’est pas notre propos…
Les Ardennes étant réputées infranchissables, un seul ouvrage sera édifié, le fort de Villy-la Ferté. Cet ouvrage sera appuyé le long de la frontière belge par ce qu’on a appelé des Maisons Fortes.
La Maison Forte est un ouvrage typiquement ardennais… De quoi s’agissait-il ?
C’était ni plus ni moins un blockhaus déguisé en vulgaire maison d’habitation avec un étage, de façon à lui donner un air inoffensif. Ces maisons étaient construites sur les principaux axes de communication, aux points de passage obligés, à partir de 1938. On en comptera 22 dans le département.

Leur rôle consistait à donner l’alerte en cas d’infiltration ennemie. Elles étaient toutes construites sur le même modèle : une surface au sol d’une quarantaine de mètres carrés (un rectangle de 7,20 m sur 5,50m) et une hauteur de 7,20 m. Le rez-de-chaussée constituant le soubassement est en réalité une salle de combat avec des murs en béton armé de 0,50 à 1 m d’épaisseur, avec bien évidemment des ouvertures de tir sur tous les côtés. Le premier étage est l’appartement destiné à loger les 6 occupants-combattants. Tout est minutieusement calculé : une chambre de 5 m sur 3 m ; un réfectoire de 3,60 m sur 2,50 m ; une cuisine de 2,35 m sur 1,65 m ; ajoutons des W.-C et un vestibule d’entrée. L’escalier extérieur est un leurre de plus…

Lorsqu’un danger se présente, les soldats ferment les volets de fer, les portes blindées et descendent dans la salle de combat par une trappe située dans la chambre. Si le danger se fait plus pressant, les défenseurs peuvent évacuer la maison par un étroit tunnel qui débouche sur la nature extérieure. Bien entendu des mines, des fossés antichars et des tranchées, des chicanes et barbelés, protègent les environs immédiats de la maison.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !