Mai 68

/ Société /

Mai 68 en France désigne un ensemble de mouvements et manifestations survenus en mai 1968. Ces événements constituent une période et une césure marquantes de l’histoire contemporaine française, caractérisées par une vaste révolte spontanée, de nature à la fois culturelle, sociale et politique, dirigée contre la société traditionnelle, le capitalisme, l’impérialisme et, plus immédiatement, contre le pouvoir gaulliste en place. Enclenché par une révolte de la jeunesse étudiante parisienne, puis gagnant le monde ouvrier et pratiquement toutes les catégories de population sur l’ensemble du territoire, mai 68 reste le plus important mouvement social de l’histoire de France au XXe siècle.

Tout d’abord essentiellement un mouvement étudiant de « nantis » se révoltant contre une prospérité ostensible, un consumérisme avide et des mœurs pas très libérés, il sera rejoint par un mouvement ouvrier, tous deux d’exceptionnelle ampleur. Au-delà de revendications matérielles ou salariales, et de la remise en cause du régime gaullien installé depuis 1958, les manifestants contestent toute forme d’autorité : il est « interdit d’interdire ». Une partie active du mouvement lycéen et étudiant revendiqua notamment la « libéralisation des mœurs », et au-delà, contesta la « vieille Université », la société de consommation, le capitalisme et la plupart des institutions et valeurs traditionnelles comme l’école, la famille, l’armée, etc.

En France, ces événements prennent cependant une coloration particulière car aux manifestations d’étudiants s’ajoute la plus importante grève générale de la Ve République, dépassant celle survenue en juin 1936 lors du Front populaire. Elle paralyse complètement le pays pendant plusieurs semaines et s’accompagne d’une recherche frénétique, voire schizophrénique, de prises de parole, de discussions, de débats, d’assemblées générales, de réunions informelles dans la rue, à l’intérieur des organismes, des entreprises, des administrations, des lycées et des universités, des théâtres, des maisons de jeunes ou encore des maisons de la culture.

L’ampleur et la ferveur de la manifestation de soutien au général de Gaulle le 30 mai 1968, de la Concorde à l’Étoile, mettra fin à cette « chienlit ».

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
partagez !