Mario David, un inconnu célèbre…

/ Ardennais / / Portrait /

Il en est des acteurs comme de tout le monde… On les reconnaît quand on les voit apparaître sur l’écran… mais ne demandez pas leur nom !
Et si je déclare que Mario David est un inconnu célèbre, c’est surtout pour affirmer bien fort que cet acteur aurait sans doute mérité mieux…

Pourtant…
Il a tourné avec des « grands » comme Louis de Funès ou Darry Cowl, et ce n’est déjà pas si mal ! Tout le monde ne peut en dire autant ! Qui ne se souvient de Dabek, le gardien de but du Triporteur, qu’Antoine Peyralout-Darry Cowl remplace après avoir bu une potion… magique ?… Ou « l’homme musclé » des Belles Bacchantes ?… ou Philippe, le kiné d’Oscar qui malmène Bertrand Barnier-Louis de Funès et montre ses pectoraux d’une façon fort savoureuse ?… Ou…

Il a en effet tourné une centaine de films dans lesquels le plus souvent il est vrai il tient des seconds rôles, voire des petits rôles. Je dirais… des seconds rôles de premier plan… Mais son physique avantageux ne passera jamais inaperçu.. Quand on l’a vu dans un film, on ne l’oublie pas. Il en tirera d’ailleurs parti au cours de sa carrière… Né Jacques Paul Jules Marie David le 9 août 1927 à Charleville-Mézières, il adopta le nom de Mario David pour faire plus court…

Très tôt, il commença dans la carrière artistique, mais plutôt dans la branche cirque et cabaret… En effet, il fut tour à tour clown, acrobate, et même dompteur de fauves.
Son physique imposant le pousse vers le culturisme où il effectuera une carrière fort honorable. Habitué des seconds rôles, il assume le plus souvent les rôles des truands candides, rarement méchants, des brutes au cœur tendre.

Engagé par Robert Dhéry dans sa célèbre troupe des Branquignols, parmi laquelle figureront la plupart des grandes vedettes de l’écran, il sera comme je l’ai dit « l’homme musclé » du film « Ah ! Les belles bacchantes » en 1954. Il tournera aussi et entre autres dans « Le caporal épinglé » avec Jean-Pierre Cassel, Claude Rich, Claude Brasseur (1962).
Il tournera également dans de nombreux téléfilms pour la télé.
Il est mort en 1996 à Paris.

Gérard Nédellec