Tourisme fluvial en Alsace : 400 km de voies navigables

/ Alsace / / Folklore /

En coches d’eau, en bateaux à cabines, à passagers ou de plaisance, découvrez le Rhin et les nombreuses voies navigables d’Alsace et de la proche Lorraine.
Le Rhin, première artère commerciale d’Europe, forme sur 184 km de Bâle à Lauterbourg un trait d’union entre la France et l’Allemagne.
Il est relié depuis Strasbourg, capitale européenne, à Paris par le canal de la Marne au Rhin qui franchit les Vosges par l’impressionnant plan incliné de Saint-Louis/Arzviller.
Au-delà de Gondrexange possibilité de faire des boucles par Nancy ou, en traversant l’Alsace Bossue sur le canal des Houillères de la Sarre, par Sarreguemines. Vers le sud, une autre randonnée nautique, cette fois sur le Canal du Rhône au Rhin vous mène entre Vosges et Forêt-Noire à travers la plaine du Ried avec ses paysages changeant de prairies, de bosquets et de cultures…
La découverte de l’Alsace est tout simplement impressionnante. Vous aborderez la vie des villages d’une façon originale et admirerez les paysages comme seul un marinier peut les voir.

Le Rhin
Le Rhin forme sur 184 km un trait d’union entre la France et l’Allemagne. De Bâle à Lauterbourg, le plaisancier aura l’occasion de franchir dix écluses animées d’un trafic commercial intense.
Première artère commerciale d’Europe, le Rhin est aussi un vecteur majeur de tourisme, de sport et de loisirs nautiques entre Vosges et Forêt-Noire. Bateaux à cabines, à passagers, de plaisance, mais aussi jet-ski, ski nautique, voile, pêche, promenade ou ballade à vélo sont au menu des amoureux de ce symbole européen au statut international.
Le canal des houillères de la Sarre
Le canal des houillères de la Sarre (Saarbrücken (D) – Gondrexange)
EuroVélo® 5 – 30 écluses – 14 ½ heures – 76 km
Le canal, dédié jadis au transport du charbon lorrain vers l’Alsace et l’Allemagne fut inauguré en 1866. A l’origine, cette liaison devait contribuer au développement des exploitations minières lorraines et sarroises en faisant baisser le prix de la tonne de charbon à destination des grandes industries de Mulhouse.
De Sarreguemines, grande cité de la faïence, le canal arpente la magnifique vallée de la Sarre, traverse l’Alsace Bossue, première porte d’entrée de l’Alsace sur le canal, puis le Parc Naturel Régional de Lorraine. Vous y découvrirez de belles forêts, des paysages champêtres, de vastes étangs-réservoirs offrant quantité de loisirs nautiques, un intéressant parc animalier à Rhodes. Au-delà de Gondrexange, vous avez la possibilité de faire en bateau des boucles par Nancy ou Strasbourg, à vélo de poursuivre sur l’Eurovélo® 5 le long du canal de la Marne au Rhin à partir d’Arzviller et la vallée des écluses.

Le canal de la Marne au Rhin
Le canal de la Marne au Rhin (Section Réchicourt – Strasbourg)
EuroVélo® 5 – 35 écluses – 28 heures – 86 km
L’idée de relier la Marne au Rhin, c’est-à-dire les voies navigables du bassin de la Seine, à la grande voie rhénane remonte à la fin du XVIIIe s. Construit de manière concomitante avec la ligne de chemin de fer Paris – Strasbourg, le Canal de la Marne au Rhin fut mis en service entre Nancy et Strasbourg en 1853. En quittant Sarrebourg et le plateau lorrain via les tunnels de Niderviller et d’Arzviller, le canal s’engouffre dans la vallée de la Zorn par le plan incliné de Saint-Louis/Arzviller. Cet ascenseur à bateaux, mis en service en 1969, a été réalisé pour remplacer un chapelet de 17 écluses. A la sortie du tunnel d’Arzviller se trouve le point de départ d’un parcours cyclable aménagé sur le chemin de halage du Canal de la Marne-au-Rhin jusqu’à Strasbourg. Parmi les étapes importantes : de part et d’autre la vallée de la Zorn des ruines de châteaux médiévaux comme à Lutzelbourg, la pittoresque ville de Saverne qui ouvre avec son impressionnante écluse double les portes de l’Alsace, Hochfelden, haut-lieu brassicole et Brumath, anciennement « Brocomagus » capitale de l’Alsace à l’époque romaine.

Le canal de la Marne au Rhin
L’idée de relier la Marne au Rhin, c’est-à-dire les voies navigables du bassin de la Seine, à la grande voie rhénane remonte à la fin du XVIIIe s. Construit de manière concomitante avec la ligne de chemin de fer Paris – Strasbourg, le Canal de la Marne au Rhin fut mis en service entre Nancy et Strasbourg en 1853. En quittant Sarrebourg et le plateau lorrain via les tunnels de Niderviller et d’Arzviller, le canal s’engouffre dans la vallée de la Zorn par le plan incliné de Saint-Louis/Arzviller. Cet ascenseur à bateaux, mis en service en 1969, a été réalisé pour remplacer un chapelet de 17 écluses. A la sortie du tunnel d’Arzviller se trouve le point de départ d’un parcours cyclable aménagé sur le chemin de halage du Canal de la Marne-au-Rhin jusqu’à Strasbourg. Parmi les étapes importantes : de part et d’autre la vallée de la Zorn des ruines de châteaux médiévaux comme à Lutzelbourg, la pittoresque ville de Saverne qui ouvre avec son impressionnante écluse double les portes de l’Alsace, Hochfelden, haut-lieu brassicole et Brumath, anciennement « Brocomagus » capitale de l’Alsace à l’époque romaine.

Le Canal de Colmar
Le Canal de Colmar, inauguré en 1864 sous la pression d’industriels lésés par la déviation du tracé initial du Canal du Rhône au Rhin au profit de la forteresse de Neuf-Brisach par le Génie Militaire, laisse place aujourd’hui à un canal dédié à la plaisance, traversant l’Ill et aboutissant au charmant port de Colmar. Les incontournables vignobles et vins de grande renommée, maisons à colombages et artisanats typiques ravissent immanquablement le visiteur, après une inoubliable escapade dans la « Petite Venise » pour les plus romantiques.

Plus d’infos : http://www.tourisme67.com